Deuil

Nous ne sommes que de passage,
Un jour il nous faudra partir
En abandonnant ce vieux monde.
Qui pourrait bien dire à quel âge
Nous quitterons cette vie ?
Qui peut connaître la seconde
Où la mort viendra nous cueillir ?

Jeune, mûr ou plus âgé,
Seul ou bien accompagné
En pleine forme ou malade,
Avec sa santé mentale,
Toutes ses capacités,
Ou en étant amoindri
Parfois si diminué
Qu’on ne veut plus continuer
À poursuivre une existence
Désormais privée de sens…

Juste avant de nous en aller
Aurons-nous le temps de penser,
Faire le bilan de notre vie,
Rêver à nos amours passées,
À ce qu’on laissera après,
À nos enfants, à nos amis,
Ceux qui ont partagé nos vies
Un instant, mais qui ont compté
Plus qu’on ne peut l’imaginer ?

Malgré les erreurs et les doutes,
Les désirs trop vite étouffés,
Je voudrais vivre et assumer
Jusqu’au bout les choix que j’ai faits,
Profiter simplement des cadeaux de la vie
Goûter la fantaisie trop souvent dénigrée
Et ne rien regretter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *