Exister

J’étais vieille avant l’âge,
Je suis « nouvelle-née »
Dans cette peau de femme
Que j’avais désertée.

Je ne pourrai jamais
Revenir en arrière,
Entrer, m’asseoir et m’installer
À ton bureau, pour travailler,
Si discrète et réservée,
Tellement fière et troublée…

Et vouloir à la fois
Te plaire et le cacher,
En restant concentrée
Sur ce qu’il fallait faire,
Puisque le temps est compté !

Mais peu à peu tout a changé,
Je me suis sentie exister,
J’ai voulu connaître et aimer
Et tu m’as tellement donné !

Pourtant si j’ai encore
Bien des progrès à faire,
Je sens que mes efforts
Mènent à la lumière
Et sont récompensés.

Découvrir un autre poème aléatoirement