Portrait d’une Pie

Familières et contrastées,
Notes de plumes sur un clavier
Qui se déploie dans l’azuré
D’un ciel aussi bleu que l’été,
 
Dans une élégante envolée,
Elle est passée si près de moi
La belle au plumage de jais,
Gantée de ses blanches rémiges,
 
Que je ne pouvais me priver
D’écrire sous son beau portrait
Ces vers qui scellent son prestige.
 
 
 

D’après le tableau de Hovhannès Haroutiounian
La Pie, 2020, huile sur isorel, 35 x 50 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *