Nirvana d’hiver

Les plus belles journées

D’hiver

Sont aux lendemains

Des tempêtes

Lorsque le soleil

Métamorphose

Une congère

Immaculée

En montagne de diamants

Et que sur les rochers du fleuve

Des dentelles de glace

Brillent effrontément

Au doux vent d’hiver

Instant éphémère

Enchanteur

Élégante engelure

Frima infini

Hypothermie féerique

Émerveillables

Brûlures lumineuses

Quand le froid enjôleur

Nous momifie de ses délices

Extase, béatitude

Allégresse des hivers boréals


Poème de Julien Hoquet
Lien direct du poème




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.