Cinquante ans

Pour ceux qui se sont égarés
Ou n’ont pas pu réaliser
Les rêves des jeunes années,
Cinquante ans c’est un très bel âge
Pour comprendre enfin qui l’on est.
 
Après ce rite de passage
Une seconde vie commence
Avec un peu plus d’expérience,
Un peu plus de maturité.
 
Souvent les enfants ont grandi,
Ils ont besoin d’autonomie ;
Nous laissant un peu de répit
Qu’il nous reste à bien employer.
 
Si le labeur est monotone
L’imagination est sans bornes.
Quand le travail ne répond plus
Aux attentes que l’on a eues,
Il faut prendre la clef des champs ;
 
Croquer la vie à belles dents,
Essayer de sauter le pas,
Saisir l’occasion qui est là
Car l’histoire ne nous dit pas
Si elle se représentera.
 
L’existence est faite de choix
Qui engagent notre avenir
Mais si nous nous trompons parfois,
Il est pertinent de se dire
Que les décisions que l’on prend
Ne sont pas toutes irréversibles…
 
Tant que notre tête tient bon
Et que notre corps peut la suivre
Tous les espoirs nous sont permis ;
Donnons-nous la chance d’écrire
Au gré de notre inspiration
La plus belle des partitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *