Le Moineau

Tchip, tchip tchip, tchip tchip tchip, tchip
 
Quand j’entends ton pépiement
Je sais que c’est le moment
Pour toi de venir en quête,
Dans mes pauvres jardinières
Délaissées ces derniers temps ;
 
Glaner au fil du printemps
Un insecte ou une graine,
En t’arc-boutant peut-être
Pour décrocher l’herbe sèche
Qui composera le nid
Où naîtront tous tes petits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *