La pluie tombe

La pluie tombe, tombe, tombe
Sans arrêt, sur les carreaux.
Mais que fait donc cet oiseau
Perché là, sous l’eau qui tombe ?

Il ne chante ni ne tremble,
Indifférent il me semble
À l’eau ruisselant ainsi.

De son perchoir il contemple
L’étendue qui s’offre à lui,
Veillant de loin sur son nid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *