Quand la menthe fleurit

Quand la menthe fleurit, 

je rêve de l’absente, 
celle pour qui j’écris,  

pour qui je me tourmente, 

l’absente dont je rêve,  

illumine ma nuit, 
d’une douceur sans trêve,  

d’une joie infinie, 

dans un désir extrême,  

toujours je la supplie 
par les mots du poème,  

quand la menthe fleurit. 



31/7/21



Poème de michelconrad
Lien direct du poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.