Hiver

aurore d hiver

C’est l’hiver mon amour

Et la neige en paillettes

A recouvert la terre

De sa douce lumière,

De son brillant velours.

Le ciel n’est plus morose,

Il y a dans la danse

De ces petits flocons

Une sorte de joie

Contenue, maladroite,

Légère et tournoyante.

Dans la pâleur du jour

Ces cristaux doux et froids,

Moelleux pompons d’ouate

Sortis de l’oreiller

Rebondi des nuages,

Se trouvent éparpillés

Et jouent, irréguliers,

Sur le gris des façades.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.