Gel

Des branchages de givre décorent les pare-brises ;
Des semis de lichens étendent leurs réseaux
Et partagent les vitres avec ces végétaux
Que le verglas dessine. Sur le toit des autos,
Élégamment scintillent des tapis de cristaux.

L’eau saisie par le froid brille d’un nouvel éclat ;
Des bulles d’air piégées sous la couche de glace
La rendent plus opaque, et ces flaques gelées
Se brisent par endroit, s’effritant sous mes pas
Dans un craquement mat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.