C’est vrai que la vie passe

– À ma sœur –

C’est vrai que la vie passe,
Et la vie passe vite.
Je me souviens d’hier,
Je me revois petite
 
Mais le temps a filé,
En mois et en années ;
Mes cheveux ont blanchi
Et ma peau s’est marquée.
 
C’est vrai que la vie passe
Et la vie passe vite.
Tant d’instants nous échappent ;
Des routes se séparent,
Des êtres chers nous quittent…
 
L’épreuve traversée
Nous peine, nous grandit,
Bouleverse nos vies ;
Nous montre des chemins
Par lesquels sont passés
D’autres êtres humains ;
 
Alors, modestement,
Nous tâchons de poser
Nos pas sur les sentiers
De sagesse et de paix,
Laissés par nos aînés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *